Le courage n’est pas l’absence de peur

Quand j’étais petite, je regardais très souvent le film « Princesse malgré elle ». Au-delà du fait que ce film m’a fait rêver pendant des années que j’étais une princesse cachée, une de ses phrases m’a toujours accompagnée, et même si je ne la comprenais pas vraiment à huit ans, je sentais qu’elle contenait une vérité importante qui pouvait me guider dans la vie.

A la fin de l’histoire, au moment où elle perdait courage, la jeune princesse trouvait une lettre de son père décédé dans laquelle il lui disait :

 « Amélia, je ne crois pas que le courage soit l’absence de peur, mais plutôt la conviction que la peur n’est pas la plus importante ». 

Souvent, quand on parle de courage, les images qui nous viennent sont celles de personnes qui changent le monde, qui sauvent des milliers de vies, et qui affrontent les difficultés avec une audace incroyable. On oublie souvent que la définition du courage n’est pas de ne jamais avoir peur. Peut-être même que les personnes les plus fortes sont celles qui, paralysées par l’angoisse et l’incertitude, continuent d’avancer petit à petit. Celles qui se battent tous les jours pour vivre quand elles sont malades, pour trouver la lumière dans la nuit, pour trouver l’espoir dans le doute, pour voir la lueur de joie qui subsiste dans les abîmes de tristesse.

Si tu lis ces lignes, c’est que d’une manière ou d’une autre tu as cherché de l’aide, du soutien, ou juste un peu d’espoir et que tu es tombé sur ce blog. Alors permet-moi de te féliciter pour ton courage, car il en faut beaucoup pour admettre qu’on a besoin de soutien. Malgré les difficultés qui surviennent, cette citation m’a apprise que le plus important était de garder confiance en l’avenir, et en ce que la vie nous réserve d’exceptionnel.

Martin Luther King disait qu’ « avoir la foi, c’est monter la première marche, même quand on ne voit pas tout l’escalier ».

C’est ce que je t’invite à faire si tu es dans l’obscurité. Ne regarde pas tout l’escalier, de toute façon tu ne peux pas imaginer les choses incroyables qui se produiront une fois en haut. Monte la première marche, un pas à la fois. La vie est un combat, c’est sûr, mais c’est aussi un incroyable cadeau. En étant bienveillants avec nous-même, nous prenons soin de la vie qui nous est confiée, et nous prouvons que nous sommes dignes d’un tel cadeau aussi précieux.

Un jour, tu trouveras ton énergie, ton harmonie, et tu verras que chaque petit effort que tu as fait au long de la route t’a rapproché de ton objectif, et a fait de toi la personne incroyablement forte que tu es.

Marguerite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s